La politique d'occupation de l'Arménie exposée aux Nations Unies

  02 Juin 2020    Lu: 785
 La politique d

Le 27 mai, la Mission permanente de la République d'Azerbaïdjan auprès des Nations Unies a assisté aux discussions ouvertes organisées par le Conseil de sécurité des Nations Unies sur la protection des civils pendant les conflits armés en format vidéo et a prononcé un discours.

La question discutée par la Mission permanente de l'Azerbaïdjan auprès des Nations Unies était de la plus haute importance pour le Conseil de sécurité des Nations Unies, la communauté internationale et en particulier pour l'Azerbaïdjan.

La communauté internationale a été informée que les civils souffraient de conflits armés nouveaux ou de longue durée, des dizaines de milliers de civils avaient été tués ou blessés et des millions de personnes avaient été déplacées de leurs terres natales.

La Mission permanente de l'Azerbaïdjan auprès de l'ONU a également fourni des informations détaillées sur la politique d'occupation de l'Arménie et ses conséquences, en particulier les dommages causés aux civils et aux infrastructures azerbaïdjanais et les activités illégales en cours dans le pays occupant. Il a été noté que 250 000 Azerbaïdjanais avaient été forcés de quitter l'Arménie à la fin des années 80, ce qui avait souvent entraîné la mort de ces derniers. En outre, des dizaines de milliers de personnes ont perdu la vie à la suite de la guerre engagée par l'Arménie contre l'Azerbaïdjan fin 1991-début 1992. Des infrastructures civiles et d'autres biens ont été endommagés du fait de la violation arménienne.

En outre, il a été affirmé que l'Arménie ménait une politique déterminée en effectuant des travaux de construction militaire dans les territoires occupés de l'Azerbaïdjan et en modifiant les caractéristiques démographiques, culturelles et physiques des territoires. Il a été souligné que ces activités menaçaient la paix, la sécurité et la stabilité dans la région.

Notre mission permanente auprès de l'ONU a également évoqué le rapport récemment publié "Crimes de guerre dans les territoires occupés de la République d'Azerbaïdjan et responsabilité de l'Arménie", déclarant que le rapport reflète les preuves de crimes de guerre commis par l'Arménie.

Azvision.az


Tags: Arménie   ONU   Azerbaïdjan