Elections illégales dans le Karabakh occupé: l'Azerbaïdjan envoie une lettre à l'ONU

  26 Mai 2020    Lu: 596
  Elections illégales dans le Karabakh occupé:  l

Le représentant permanent de la République d'Azerbaïdjan auprès de l'ONU, Yachar Aliyev, a envoyé une lettre au secrétaire général des Nations unies, António Guterres, dans le cadre des discussions sur le sujet intitulé «Les conflits prolongés dans la zone GUAM et leurs implications pour la paix, la sécurité et le développement internationaux».

La lettre fait référence aux soi-disant «élections» organisées par l'Arménie dans les territoires azerbaïdjanais occupés le 31 Mars, et à la condamnation ferme de ces activités illégales par la communauté internationale.

L'appel a souligné que les 12 mars et 14 avril, l'Arménie a organisé des «élections» illégales dans les territoires azerbaïdjanais occupés.

«Les «élections» sont absolument illégitimes, car elles ont eu lieu à la suite de l'occupation militaire en cours et du nettoyage ethnique des territoires azerbaïdjanais. Cela signifie une violation de la Constitution et de la législation de l'Azerbaïdjan, ainsi que des normes et principes du droit international. La communauté mondiale, une fois de plus avec une majorité de voix, a confirmé l'inacceptabilité des résultats de ces soi-disant «élections» illégitimes, le rejet collectif de leur validité, et a donc démontré une position cohérente et de principe sur le manque de leur pouvoir d'influence.»

Yachar Aliyev a ajouté qu'à cet égard, une version mise à jour du document avait été envoyée en annexe à sa lettre du 15 avril 2020 (A / 74/805-S / 2020/301), commentant l'attitude de la communauté internationale à l'égard des «élections» illégitimes.

Le Secrétaire général des Nations Unies a reçu une liste de déclarations d'organisations internationales et régionales, notamment le Conseil de coopération des États turcophones, le Conseil de l'Europe, le Parlement européen, le Mouvement des pays non alignés, l'OTAN, l'Organisation pour la démocratie et le développement économique (GUAM), le Groupe de Minsk de l'OSCE, l'AP OSCE, l'OCI, l'AP des États turcophones, ainsi que des appels de nombreux pays, y compris l'Australie, la Bosnie-Herzégovine, le Canada, la Chine, la République tchèque, l'Estonie, la Finlande, la Géorgie, l'Allemagne, l'Iran, l'Italie, le Japon, la Lettonie, le Monténégro, la Moldavie, la Norvège, le Pakistan, la Pologne, la Roumanie, l'Arabie saoudite, la Suisse,la  Turquie, l'Ukraine, le Royaume-Uni et les États-Unis, condamnant les «élections» illégales et confirmant le fait de non-reconnaissance du régime fantoche dans les territoires azerbaïdjanais occupés.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   ONU   Karabakh   élections   António-Guterres