Transport de masques : Air France contraint de suspendre ses vols avec Shanghaï

  07 Avril 2020    Lu: 526
 Transport de masques :  Air France contraint de suspendre ses vols avec Shanghaï AFP / REMY GABALDA

La compagnie Air France a été contrainte de suspendre ses vols de fret transportant du matériel médical et des masques entre l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle (CDG) et Shanghai à la suite du durcissement des contrôles sanitaires en Chine, a-t-elle indiqué mardi.

Un pilote du dernier vol cargo assuré par Air France a été diagnostiqué la semaine dernière comme étant atteint par le Covid-19 et a été placé en observation dans un centre médicalisé en Chine, a précisé un porte-parole de la compagnie à l'AFP.

"Air France travaille avec les autorités chinoises et le consulat de France pour le rapatrier", a-t-il ajouté. 

"A la suite de l'évolution récente des contrôles sanitaires effectués par les autorités chinoises à l'arrivée", Air France a suspendu les vols cargo devant assurer la liaison Paris-Charles de Gaulle et Shanghai les 5 et 6 avril 2020, selon la compagnie.

"Des discussions sont actuellement en cours avec les autorités chinoises afin de mettre en place une solution permettant une reprise rapide des opérations de transport de fret de et vers la Chine, à raison d'un vol par jour, dans un contexte d'urgence sanitaire mondiale", selon la même source.

Depuis le 29 mars, Air France a assuré quatre vols avec deux Boeing 777 version cargo et deux autres de ces appareils destinés au transport de passagers mais dont seulement les soutes ont été utilisées. Selon la radio RTL, "16 millions de masques destinés à la France sont bloqués en Chine" à la suite de l'interruption de ces rotations.

La France a commandé près de 2 milliards de masques auprès de fabricants en Chine, a indiqué samedi le ministre français de la Santé Olivier Véran. Elle a importé "aujourd'hui un peu plus de 40 millions (de masques)", a indiqué mardi matin sur le média France Info le secrétaire d'Etat français aux Transports Jean-Baptiste Djebbari.

AFP


Tags: AirFrance   Chine   masque   coronavirus