Pakistan : 49 détenus infectés au coronavirus dans une prison

  07 Avril 2020    Lu: 451
Pakistan : 49 détenus infectés au coronavirus dans une prison

Au moins 49 détenus ont été infectés au nouveau coronavirus dans une prison de Lahore (est), dans laquelle un trafiquant de drogue présumé revenant d'Italie avait été enfermé, ont indiqué les autorités, indice de la forte contagion en milieu carcéral au Pakistan.

«Le Pendjab a jusqu'ici 1918 cas de Covid-19. (...) 49 sont en quarantaine dans (la prison de) Camp Jail», a annoncé dans la nuit de lundi à mardi Usman Buzdar, le chef de cette province de plus de 100 millions d'habitants, sur Twitter. «Ils sont entré en contacts avec le premier prisonnier testé positif le 23 mars», a déclaré à l'AFP Amir Rauf Khawaja, un communicant des services pénitentiaires du Pendjab. Un Pakistanais arrêté pour trafic de drogue avait été placé le 9 mars dans cette prison alors qu'il rentrait d'Italie. Quatorze jours après son incarcération, il avait été testé positif, selon Khawaja. Transféré dans un hôpital, «la partie de la prison (où il vivait) a été confinée, les prisonniers qui s'y trouvaient placés en quarantaine. La zone a été aspergée de chlore pour se débarrasser du virus», a-t-il énuméré, niant toute «négligence».

L'annonce d'un premier cas du nouveau coronavirus dans une prison pakistanaise avait provoqué une vive inquiétude parmi les organisations de défense des droits de l'Homme. Les détenus pakistanais dorment par terre, «sur des nattes», «l'eau et le savon sont souvent accessibles», le personnel de santé manque. Du fait de la promiscuité, «il n'y a aucune chance que (les prisonniers) ne soient pas infectés», avait déclaré à l'AFP Sana Farrukh, avocate de l'ONG Projet justice Pakistan. «Les conditions de détention dans les prisons pakistanaises exposent même les détenus les plus sains aux risques de maladies infectieuses. Le Covid-19 se répandra comme le feu dans une prison», avait de son côté estimé Amnesty international.

Camp jail, en surcapacité comme la plupart des centres pénitentiaires pakistanais, accueille 3500 prisonniers, selon ces ONG, qui ont appelé les autorités à libérer des détenus pour éviter une propagation de la maladie. Si 519 prisonniers ont bien été élargis dans le Sindh (Sud), la Cour suprême a ensuite bloqué toute nouvelle initiative du genre.

Au moins 3864 personnes ont le Covid-19 au Pakistan, dont 54 en sont mortes. Le nombre de cas positifs est sous-évalué du fait du manque de tests dans ce pays de plus de 200 millions d'habitants au système de santé défaillant. (AFP)


Tags: Pakistan   coronavirus   prison