Nouveau coronavirus : un test "en cinq minutes" pour automobilistes aux Émirats

  29 Mars 2020    Lu: 257
Nouveau coronavirus : un test "en cinq minutes" pour automobilistes aux Émirats

Les Emirats arabes unis ont inauguré samedi à Abou Dhabi un centre de dépistage du nouveau coronavirus permettant à des automobilistes d’être testés sans quitter leur voiture, une première dans les pays du Golfe où plus de 3.000 cas ont été recensés.

Ce centre doté d’"un personnel médical compétent propose un examen d’une durée de cinq minutes» et peut tester 600 personnes par jour, a indiqué samedi le bureau d’information de l’émirat d’Abou Dhabi dans un communiqué.

La priorité est donnée aux personnes ayant des symptômes de la maladie Covid-19, aux personnes âgées de nationalité émiratie, aux femmes enceintes et aux personnes souffrant de maladies chroniques, selon la même source.

L’examen, sur rendez-vous, est gratuit pour ces catégories mais coûte l’équivalent de 100 dollars pour toute autre personne, a précisé dimanche le quotidien Gulf News.

Le centre a été inauguré par le prince héritier d’Abou Dhabi, cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, qui a indiqué samedi sur Twitter qu’il s’agissait de «l’une des mesures destinées à contenir le virus».

Avant les Emirats, d’autres pays, comme l’Allemagne ou l’Afrique du Sud, ont mis en place ce type de tests «drive-in», notamment pour limiter les risques pour le personnel soignant et accélérer le dépistage.

Les Emirats ont recensé officiellement 468 cas de nouveau coronavirus, selon le ministère de la Santé, qui a déploré deux décès. Plus de 3.000 cas ont été comptabilisés dans les six pays arabes du Golfe.

Les autorités des Emirats ont pris de nombreuses mesures pour empêcher une progression de la pandémie, suspendant les vols aériens, fermant écoles et mosquées et encourageant le télétravail.

A Dubaï, un couvre-feu a été instauré - excepté pour les employés des secteurs essentiels - entre 20h00 et 6h00 pour permettre une opération de nettoyage et de désinfection.

Durant la journée, les habitants sortant de chez eux pour d’autres raisons que des besoins urgents comme l’achat d’aliments ou de médicaments s’exposent à une amende.

Des amendes allant de 270 à 13.000 dollars (environ 240 à plus 11.500 euros) sont prévues pour les contrevenants aux consignes sanitaires et sécuritaires instaurées aux Emirats. (Belga)


Tags: Émirats   coronavirus