L'Italie espère de bonnes nouvelles la semaine prochaine

  29 Mars 2020    Lu: 580
L VINCENZO PINTO / AFP

Même si le nombre de victimes reste encore très élevé, la contagion ralentit dans la péninsule.

Pays le plus touché d'Europe avec 10.023 morts dont 889 ces dernières 24 heures, l'Italie espère une accalmie dans la tempête qui la frappe depuis le 21 février, jour où elle a déploré son premier décès lié au coronavirus.

Même si le nombre de victimes reste encore très élevé, la contagion ralentit. «Dans tous les services d'urgences, on enregistre une réduction des arrivées de patients. Dans quelques-uns, elle est légère, dans d'autres plus marquée», a déclaré samedi 28 mars Giulio Gallera, le responsable de la santé en Lombardie, la région la plus touchée, dans le nord du pays.

Plus tard samedi, le premier ministre Giuseppe Conte a voulu mettre l'accent sur une bonne nouvelle: «Aujourd'hui nous enregistrons le nombre le plus élevé de patients guéris (1434). En début de semaine prochaine, nous parlerons avec les experts et nous espérons qu'ils nous donneront de bonnes nouvelles», a-t-il poursuivi.

«Nous sommes toujours attentifs à adapter nos décisions sur la base de leurs recommandations», a-t-il ajouté, alors que l'Italie vit sa troisième semaine de confinement. Ainsi «il est clair que la suspension des activités d'enseignement se poursuivra», a-t-il affirmé, alors que la fermeture des écoles et universités est pour l'instant prévue jusqu'au 3 avril. «Si l'on est raisonnable, on ne peut pas envisager un retour aux activités normales», a-t-il ajouté. (AFP)


Tags: Italie   coronavirus