Tesla reprend la déforestation sur son chantier européen après une volte-face de la justice allemande

  21 Février 2020    Lu: 580
Tesla reprend la déforestation sur son chantier européen après une volte-face de la justice allemande

Le constructeur de véhicules électriques américain Tesla qui, il y a seulement quelques jours, a reçu l’injonction d’un tribunal allemand d’arrêter d’abattre des arbres pour son usine européenne, va pouvoir poursuivre sa déforestation en vertu du verdict d’un tribunal supérieur.

Dans la soirée du jeudi 20 février, le tribunal administratif supérieur de Berlin-Brandebourg a annoncé sur son site avoir autorisé la société américaine Tesla à abattre des arbres pour sa première usine en Europe.

Le scandale autour de l’entreprise a éclaté suite aux plaintes et protestations de groupes environnementalistes. Ces derniers estiment que la construction et le fonctionnement de l’usine pourrait perturber l’approvisionnement en eau de la région et avoir un effet néfaste sur la faune et la flore.

Les écologistes ont intenté des poursuites et le 17 février un tribunal a ordonné à Tesla d’arrêter d’abattre les arbres. Cependant le tribunal administratif supérieur a adopté pour décision définitive de lever toutes les restrictions, affirmant que Tesla avait présenté la confirmation juridique de ses exigences légales.

Promesses d’Elon Musk
Répondant aux accusations sur l’abattage d’arbres en Allemagne, le PDG de Tesla Elon Musk avait précédemment rappelé que les arbres sur le site avaient été plantés pour une transformation en carton.

Il avait également rassuré les habitants à propos de leur approvisionnement en eau à cause de l’usine. Selon Elon Musk, la consommation ne serait pas maximale quotidiennement, mais seulement aux moments de la charge de pointe.

Plus encore, il s’était engagé à préserver des espèces locales en danger, notamment des fourmis, oiseaux et chauves-souris en hibernation.

Sputnik


Tags: Tesla   déforestation