La stabilité, la sécurité - des facteurs clés créant les conditions pour les réformes, Fouad Alasgarov

  23 Janvier 2020    Lu: 1225
 La stabilité, la sécurité - des facteurs clés créant les conditions pour les réformes,  Fouad Alasgarov

Comme l'a souligné le président de l'Azerbaïdjan Ilham Aliyev, la stabilité et la sécurité sont les facteurs clés qui créent les conditions pour le développement de notre pays et la mise en œuvre des réformes, a déclaré Fuad Alasgarov, assistant du président de la République d'Azerbaïdjan et chef du département du travail avec les organes d’application de la loi de l'Administration présidentielle, lors d'une réunion du conseil d'administration du ministère de l'Intérieure de l'Azerbaïdjan.

Fouad Alasgarov a mis l'accent sur le rôle des employés du ministère de l'Intérieur dans la protection de la stabilité et de la sécurité sociopolitiques: «Les travaux réalisés dans ce domaine se reflètent dans les classements des organisations internationales. L'Azerbaïdjan n'est arrivé qu'au 30e rang du classement mondial de compétitivité 2019 du Forum économique mondial (FEM) pour la fiabilité des services de police. Il s'est également classé 22e pour l'indice «Sécurité» et 18e pour l'indice de «niveau de lutte contre le crime organisé».

Alasgarov a également souligné la réduction de 30% de la délinquance juvénile et l'a saluée comme un indicateur positif.

Il a également fait savoir que le décret «sur l'approfondissement des réformes dans le système judiciaire», signé par le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev le 3 avril 2019, a lancé une nouvelle phase de réformes dans ce domaine.

«Le décret met particulièrement l'accent sur la formation et le respect d'une pratique judiciaire unifiée. Les modifications apportées aux lois de procédure en décembre ont clarifié les mécanismes de formation d'une pratique judiciaire unifiée », a ajouté l'assistant du président.

M. Alasgarov a noté que le cadre juridique des activités du ministère de l'Intérieur avait été amélioré et qu'un certain nombre d'actes juridiques normatifs avaient été adoptés l'année dernière.

«Les organes de l'intérieur ont historiquement joué un grand rôle dans la protection de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de notre État», a-t-il affirmé.

Le haut fonctionnaire a également souligné que les familles de 389 employés des corps intérieurs tués, morts ou portés disparus alors qu'ils protégeaient l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan, avaient reçu des paiements forfaitaires d'un montant de 11 000 manats conformément au décret présidentiel du 28 janvier 2019.

«Des mesures continues pour améliorer les mécanismes de gestion, accroître la flexibilité des forces et des moyens, optimiser les performances dans des conditions changeantes et renforcer les positions opérationnelles dans les organes et les unités du ministère, nous permettent de dire que la situation criminogène dans le pays est sous contrôle», a-t-il conclu.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   FouadAlasgarov