La tragédie du 20 janvier commémorée au Congrès américain

  20 Janvier 2020    Lu: 813
 La tragédie du 20 janvier commémorée au Congrès américain

Le 16 janvier 2020, l'un des membres faisant autorité du Congrès américain, Steve Chabot, a fait une déclaration pour commémorer la mémoire des innocents tués lors du massacre commis par l'Union soviétique, connu sous le nom de tragédie du «Janvier Noir», et l'importance du 20 janvier, dont le 30e anniversaire a été marqué cette année, a été soulignée comme une date de rétablissement de l'indépendance de l'Azerbaïdjan, relate dans un communiqué l'ambassade des Etats-Unis à Bakou.

Le membre du Congrès Steve Chabot a signalé dans sa déclaration que dans la nuit du 20 janvier 1990, les troupes soviétiques composées de 26 000 militaires avaient attaqué Bakou et les territoires adjacents, à la suite des actions cruelles des troupes soviétiques imprimées dans la mémoire des gens et de l'histoire comme la tragédie du «Janvier Noir», plus de 145 civils ont été tués, environ 800 personnes ont été blessées et des centaines de personnes arrêtées.

Il a été porté à l'attention que, malgré le fait que le but de cette mesure stricte du gouvernement soviétique était la tentative de supprimer le mouvement d'indépendance qui se développait en Azerbaïdjan, il avait été prouvé que cette action était une tentative désespérée de protéger la méthodes de gouvernance du Parti communiste et en général pour préserver l'Union soviétique, et il a également été déclaré qu'en fait, cette action avait donné une impulsion au mouvement d'indépendance de l'Azerbaïdjan et d'autres républiques soviétiques.

Le comuniqué indique qu'après les incidents du «Janvier Noir», à la suite des pressions imposées par le peuple azerbaïdjanais, le Parlement azerbaïdjanais a adopté la Déclaration sur le rétablissement de l'indépendance de l'État de la République d'Azerbaïdjan le 30 août 1991 et approuvé la loi constitutionnelle sur l'indépendance de l'État de la République d'Azerbaïdjan le 18 octobre 1991.

Il a également été informé dans la déclaration qu'à partir de novembre 1991, l'indépendance de l'Azerbaïdjan a commencé à être reconnue par les pays du monde, et les États-Unis étant parmi les premiers pays à reconnaître l'indépendance du jeune pays, ont établi des relations diplomatiques avec l'Azerbaïdjan le 28 février 1992.

Steve Chabot soulignant que les États-Unis et l'Azerbaïdjan avaient des intérêts et objectifs communs dans la région, et que les deux pays coopéraient notamment dans les domaines du développement des ressources énergétiques et de la lutte contre les menaces à la sécurité, a appelé les autres membres du Congrès à commémorer cette tragique journée de Azerbaïdjan.

Azvision.az


Tags: USA   Congrès   Azerbaïdjan   20janvie   tragédie