Grèce: un nouveau migrant mort à Lesbos

  17 Janvier 2020    Lu: 599
  Grèce:   un nouveau migrant mort à Lesbos

Le camp de Nea Kavala, en Grèce / AFP

Un Yéménite de 20 ans est mort après avoir été poignardé par un inconnu dans le camp de migrants de Moria, situé sur l'île grecque de Lesbos, a-t-on appris vendredi de source policière.

Le drame eu lieu jeudi soir et la victime a été transférée à l'hôpital de l'île où il a succombé à ses blessures, selon la même source. Aucune autre information sur les causes de l'altercation ou l'identité de l'auteur de l'agression n'a été pour le moment révélée par la police, qui a procédé à de nombreuses interpellations. Il y a dix jours un migrant iranien de 31 ans s'est donné la mort par pendaison à Moria où les conditions se sont de plus en plus détériorées ces derniers mois en raison du flux migratoire constant avec les côtes turques voisines.

Environ 19.000 personnes vivent dans des conditions insalubres dans le camp de Moria, surnommé «la jungle», dont la capacité n'est que pour 2.800 personnes. Première porte d'entrée de migrants et réfugiés en Europe en 2019, la Grèce peine à gérer la situation du flux migratoire surtout en raison du manque des installations adéquates.

Le gouvernement a durci la législation sur le droit d'asile espérant dissuader les arrivées et annoncé la création de nouveaux camps de plus de 5.000 personnes sur les cinq îles de la mer Egée où se trouvent actuellement les centres d'accueil et d'enregistrement de migrants. Mais les habitants des îles sont sur le pied de guerre, exigeant que les nouveaux camps soient limités à une capacité de 1.000 personnes. (AFP)


Tags: Grèce   migrants