Moscou critique les sanctions du Sénat américain contre la Turquie

  12 Décembre 2019    Lu: 305
  Moscou critique les sanctions du Sénat américain contre la Turquie

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a critiqué l'adoption par la commission des relations étrangères du Sénat américain d'un projet de loi visant à imposer des sanctions à la Turquie, pour son achat du système de défense antimissile S-400 et sa mise en œuvre de l'opération Source de Paix dans le nord de la Syrie.

C’est ce qui ressort d'une conférence de presse, tenue jeudi au siège du ministère russe des Affaires étrangères dans la capitale, Moscou.

"La politique de pression par le biais de sanctions est inacceptable", a déclaré Zakharova concernant le projet de loi.

Et d’ajouter : «Il existe des exemples de pressions similaires exercées par Washington sur un certain nombre d'autres États, il ne s'agit pas seulement de la Turquie, et pas seulement du S-400, et pas seulement des sujets liés à la Russie. Ces dernières années, Washington a utilisé une politique de sanctions dans les domaines où (les Etats Unis jugent qu’il) est nécessaire de promouvoir (leurs) propres intérêts».

Zakharova a déclaré que Moscou et Ankara poursuivent leur collaboration dans le nord de la Syrie sur deux axes: empêcher la reprise des hostilités et faire face à la situation humanitaire.

Elle a souligné que le retrait des terroristes du YPG / PKK était terminé, qu’il y a des patrouilles conjointes turco-russes, qu'une zone démilitarisée avait été mise en place le long du périmètre de l'opération Source de Paix et qu'un centre de coordination turco-russe travaillait dur pour empêcher la reprise des hostilités.

Lors du sommet de l'OTAN, tenu la semaine dernière dans la capitale britannique Londres, Zakharova a noté que la question de la « menace russe » avait accaparé les discussions, plus que les questions relatives au terrorisme international, à l'immigration illégale et aux menaces électroniques.

Elle a ajouté que l'OTAN essayait d'augmenter la tension et le contrôle de toutes les régions en utilisant l'espace comme nouvelle zone d'opérations.

La commission des relations étrangères du Sénat américain avait adopté, mercredi, un projet de loi imposant des sanctions à la Turquie en raison de son achat du système russe S-400 et de ses opérations militaires en Syrie.

Dix-huit membres de la commission des relations étrangères ont voté en faveur du projet de loi, tandis que 4 autres l'ont rejeté.

Le projet de loi devrait être soumis, jeudi, au vote du Sénat américain. (AA)


Tags: Russie   Turquie   EtatsUnis