La communauté azerbaïdjanaise du Karabakh prête à vivre en paix avec des Arméniens au Karabakh

  11 Décembre 2019    Lu: 1004
 La communauté azerbaïdjanaise du Karabakh prête à vivre en paix avec des Arméniens au Karabakh

La communauté azerbaïdjanaise de la région du Haut-Karabakh de la République d'Azerbaïdjan est prête à vivre avec des Arméniens en paix à l'intérieur des frontières de l'Azerbaïdjan, a déclaré le dirigeant de la communauté Toural Gandjaliyev lors d'une conférence de presse le 11 décembre.

«S'il y a des progrès futurs dans le règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabakh, alors il sera possible d'organiser une réunion des communautés. Le changement du format des négociations ne peut pas faire l'objet de discussions. Notre décision est finale, et nous l'avons annoncé. Nous sommes prêts à vivre en paix avec des Arméniens au Karabakh après la résolution du conflit dans le cadre de l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan. S'ils évitent les négociations, cela suggère que leur position n'est pas constructive», a déclaré Gandjaliyev.

Une guerre féroce a éclaté entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, en 1991-1994, pour la région du Haut-Karabakh de l'Azerbaïdjan. A la suite de la guerre, 20 pour cent du territoire de l'Azerbaïdjan - Haut-Karabakh et 7 districts adjacents (Latchine, Kalbajar, Aghdam, Fuzouli, Djabraïl, Goubadli, Zangilan), ont été occupés par les forces armées arméniennes, plus de 1 million d’Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées internes. Les opérations militaires ont pris fin par un accord de cessez-le-feu signé entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, en mai 1994 à Bichkek.

L'Arménie n'a pas encore mis en œuvre quatre résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies sur le retrait de ses forces armées du Haut-Karabakh et des districts environnants.

Azvision.az


Tags: Karabakh