L'Iran dévoile son nouveau drone de combat naval 

  08 Décembre 2019    Lu: 993
L

L’aéronef sans pilote de combat naval, surnommé Simorgh, a été présenté au grand public samedi 7 décembre lors d'une cérémonie dans la ville côtière de Konarak, dans le sud-est de l’Iran, en présence du commandant de la Marine iranienne, le contre-amiral Hossein Khanzadi, rapporte l’agence Tasnim.

La Marine de la République islamique d’Iran a présenté samedi 7 décembre son nouveau drone de combat, surnommé Simorgh, lors d’une cérémonie qui se déroulait dans la ville côtière de Konarak, dans le sud-est du pays et à laquelle assistait le contre-amiral Hossein Khanzadi.

Selon le contre-amiral, le Simorgh peut être utilisé pour le combat, la reconnaissance, les opérations tactiques et la guerre électronique. Avec une autonomie de vol de 24 heures, une portée de 1.500 kilomètres et un plafond de service de 4,62 km, ce drone de combat naval peut transporter une charge utile de bombes, de roquettes ou de missiles intelligents. Il est conçu pour frapper des cibles fixes et mobiles.

Ce nouvel aéronef sans pilote est la version navale du Shahed 129, un puissant drone de combat dont le premier vol a eu lieu en 2012. Le Shahed 129 est maintenant en service dans la lutte contre les trafiquants de drogue et les terroristes, les missions de patrouille et de reconnaissance le long des frontières territoriales et maritimes, les opérations environnementales et pour la prise d'images aériennes.

La version de combat du Shahed 129 peut transporter une charge utile de huit bombes ou missiles intelligents et est conçue pour frapper des cibles fixes et mobiles.

Sputnik


Tags: Iran   drone