Des experts ont listé les pays les plus touchés par des cataclysmes naturels en 2018

  05 Décembre 2019    Lu: 525
Des experts ont listé les pays les plus touchés par des cataclysmes naturels en 2018

Mercredi 4 décembre, lors de la conférence internationale COP25 sur le climat à Madrid, plusieurs experts ont présenté le rapport où ils ont indiqué les pays les plus touchés par des cataclysmes naturels en 2018. Selon eux, le nombre croissant de cataclysmes est dû au changement climatique.

Les pays les plus touchés par des cataclysmes naturels en 2018 sont le Japon, les Philippines et l’Allemagne, selon le rapport annuel des experts indépendants Germanwatch Climate Risk Index 2020, présenté ce mercredi 4 décembre lors de la conférence internationale COP25 sur le climat, à Madrid. Les auteurs du document précisent que, parmi les pays les plus touchés, figurent aussi Madagascar, l’Inde, le Sri Lanka, le Kenya, le Rwanda, le Canada et les îles Fidji.

Pertes humaines et matérielles
Le plus grand nombre de morts a été recensé en Inde (avec 2081 victimes) ainsi qu’en Allemagne et au Japon (plus de 1200). Les plus grosses pertes matérielles ont été subies par l’Inde et le Japon ‒respectivement pour 37 et 35 milliards de dollars. Qui plus est, en 2018, ces pays ont été gravement touchés par des ondes de chaleur qui ont été 100 fois plus fréquentes en Europe au cours du siècle écoulé.

Les gaz à effet de serre mis en cause

Selon les experts, le nombre croissant de cataclysmes naturels est lié au changement climatique. Pour respecter l'accord de Paris et prévenir de futurs cataclysmes, les pays tentent de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

Canicule 2019
L’été 2019 a également été marqué par de fortes chaleurs sur le continent européen. Ainsi, en juin et à la fin juillet, plusieurs pays européens, dont la France, ont suffoqué suite à des canicules inhabituelles. Durant cette période, 80 départements ont été mis en vigilance orange canicule dans l’Hexagone, un record.

En outre, dans plusieurs villes françaises, des records de température ont été battus. Ainsi à Paris, le mercure a franchi le 25 juillet la barre des 42 degrés.

Sputnik


Tags: cataclysmes   COP25