Afrique du Sud: 16 ans de prison pour trois braconniers de rhinocéros

  04 Décembre 2019    Lu: 794
Afrique du Sud: 16 ans de prison pour trois braconniers de rhinocéros

Trois Mozambicains ont été condamnés vendredi à 16 ans de prison en Afrique du Sud pour avoir abattu une femelle rhinocéros blanc et son bébé l'an dernier dans le parc national Kruger (nord-est), a rapporté l'agence Sapa.

Ils ont été reconnus coupables par le tribunal régional de Nelspruit (nord-est) d'entrée illicite dans le parc et d'avoir tué et décorné les animaux en infraction avec la loi, ainsi que de détention illégale d'armes à feu et de munitions. Les trois hommes avaient été arrêtés le 10 mai 2012 lors d'une opération conjointe des rangers du parc et de l'armée sud-africaine. Un quatrième homme avait alors été abattu.

Ils ont accusé ce quatrième homme d'avoir été le réel braconnier, eux-mêmes n'ayant fait, selon eux, qu'aider à enlever les cornes des rhinocéros et les transporter. Ce quatrième homme leur aurait proposé 2000 rands (208 $CAN) chacun pour le coup de main.

Le braconnage des rhinocéros alimente le marché clandestin de poudre de corne, achetée à prix d'or en Asie - essentiellement au Vietnam - pour alimenter la pharmacopée traditionnelle.

On prête à la corne de rhinocéros différentes vertus curatives, que la science n'a jamais pu démontrer, cet étrange appendice nasal étant composé de kératine comme les ongles humains.

Selon le dernier bilan publié le 21 août par le ministère de l'Environnement sud-africain, 587 rhinocéros ont été tués dans le pays depuis le début de l'année, un chiffre record.

Le rythme du braconnage ne cesse de s'accélérer ces dernières années: il est passé de 13 animaux abattus en 2007 à 333 en 2010, 448 en 2011 et 668 en 2012.

Le secteur le plus touché est le parc Kruger, à la frontière avec le Mozambique, d'où viennent des braconniers bien armés, organisés et équipés. Plus de 60% des rhinocéros braconnés en Afrique du Sud le sont dans ce parc, 362 depuis le début de l'année au 21 août.

Les Sud-Africains ont récemment annoncé qu'ils avaient l'intention de reconstruire la clôture électrifiée que le régime de l'apartheid avait érigé à la frontière pour empêcher l'infiltration de militants contre le régime raciste.

Le pays abrite plus de 20 000 rhinocéros, soit près de 80% d'une population mondiale qui pourrait commencer à décliner vers 2015 ou 2016 au rythme actuel du braconnage, selon les spécialistes.

AFP


Tags: AfriqueduSud   Mozambique   braconniers