Les corps des 13 militaires tués au Mali sont arrivés en France

  01 Décembre 2019    Lu: 587
  Les corps des 13 militaires tués au Mali sont arrivés en France

Les cercueils étaient recouverts du drapeau aux couleurs de la France. AFP PHOTO / ECPAD / THOMAS PAUDELEUX

Les corps des 13 militaires tués dans la collision de leurs hélicoptères lors d'une opération contre des djihadistes lundi au Mali sont arrivés en France, a annoncé dimanche 1er décembre l'état-major des armées.

«Les corps sont en France», a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'état-major, Frédéric Barbry, sans autres précisions, en soulignant que l'heure était au «temps des familles» avant l'hommage national qui leur sera rendu lundi aux Invalides à Paris.

Leurs compagnons d'armes au Mali leur ont rendu un dernier hommage sur la base de Gao, avant que le gros porteur transportant les 13 cercueils ne décolle pour la France.

Les cercueils étaient recouverts du drapeau aux couleurs de la France. Un soldat brandissait un étendard portant la mention «Opération Barkhane», du nom de l'opération française antijidiste au Sahel.

La mort des 13 militaires a relancé les questions autour de l'engagement français au Sahel, où la situation sécuritaire ne cesse de s'aggraver, même si seule La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon réclame ouvertement le retour des troupes. Ramener les troupes au pays, «c'est ce que Donald Trump fait dans le monde entier avec les conséquences qu'on connaît», a rétorqué le patron de LREM Stanislas Guérini sur France 3. «Si la France s'en va du Mali, c'est potentiellement la dislocation du continent africain qui poursuivra son oeuvre. Il faut y rester», a jugé de son côté Valérie Pécresse (Libres! ex-LR) sur BFMTV. (AFP)


Tags: France   Mali