Pays-Bas: trois mineurs blessés dans une attaque au couteau, le suspect en fuite

  01 Décembre 2019    Lu: 766
  Pays-Bas:   trois mineurs blessés dans une attaque au couteau, le suspect en fuite

Trois personnes ont été blessées vendredi soir lors d'une attaque au couteau dans une des rues les plus commerçantes de La Haye, a annoncé la police néerlandaise.

Selon les médias néerlandais, les victimes ont été précisément ciblées et la piste terroriste a été écartée. «Attaque au couteau avec plusieurs blessés dans la GroteMarktstraat à La Haye. Services d'urgence sur place», a annoncé la police de la ville sur Twitter. Elle a ensuite précisé que trois personnes, mineures, ont été blessées.

Les médias néerlandais ont montré des badauds rassemblés derrière un cordon de police. Des hélicoptères survolaient l'endroit de l'attaque et plusieurs véhicules de secours étaient sur place. L'attaque s'est produite alors que de nombreux habitants faisaient leurs courses pour profiter des soldes du «Black Friday» à la Haye, le siège de la Cour et du gouvernement néerlandais. La police a dit rechercher «un homme au teint légèrement basané», âgé de 40 à 50 ans et vêtu d'un manteau noir, d'un pantalon de jogging gris et d'une écharpe. Les autorités néerlandaises n'ont pas donné d'autres informations sur les circonstances de l'attaque.

Lundi la police néerlandaise a annoncé l'arrestation de deux hommes soupçonnés de préparer une attaque terroriste aux Pays-Bas à la fin de l'année avec des ceintures d'explosifs et une voiture piégée. Un tribunal néerlandais a récemment condamné un Pakistanais à 10 ans de prison pour avoir préparé un «attentat terroriste» contre le député d'extrême droite anti-islam Geert Wilders. En mars, Gokmen Tanis, né en Turquie, a tué 4 personnes après avoir ouvert le feu dans un tramway à Utrecht. Il est poursuivi pour homicides à des fins terroristes. En septembre 2018, le parquet néerlandais avait déclaré qu'un «attentat terroriste majeur» avait été déjoué aux Pays-Bas grâce à l'arrestation de sept hommes soupçonnés de vouloir passer à l'acte lors d'un «grand événement». (Reuters)


Tags: PaysBas   attaque