Deux morts, 38 blessés dans des manifestations en Irak

  21 Novembre 2019    Lu: 329
 Deux morts, 38 blessés dans des manifestations en Irak

Les manifestations constituent le premier test pour le gouvernement d’Adel Abdel Mahdi, en place depuis à peine un an. - AFP

Deux personnes ont été tuées  et 38 autres blessées tôt jeudi à Bagdad où les forces de
sécurité ont fait usage de grenades lacrymogènes contre des  manifestants aux abords de deux ponts de la capitale, a-t-on  appris de sources médicales et sécuritaires.

Les deux manifestants tués - l'un près du pont Sinak et l'autre près du pont Ahrar - ont été touchés par des grenades lacrymogènes lancées au niveau de la tête, ont précisé ces sources.

Selon des sources hospitalières, certains des manifestants blessés présentaient des blessures par balles. D'autres ont été atteints par des balles en caoutchouc et des grenades lacrymogènes. 

Plus de 300 personnes ont été tuées depuis que la contestation - la plus importante depuis la chute de Saddam Hussein en 2003 - a éclos au début du mois d'octobre, principalement à Bagdad et dans le sud du pays.

La colère des manifestants est dirigée contre les élites irakiennes, accusées de s'enrichir aux dépens du reste de la population et de servir les intérêts de puissances étrangères, l'Iran particulièrement, tandis que le pays est frappé par une pauvreté endémique et un chômage de masse.

Ce mouvement a mis fin au calme relatif qui a suivi la défaite du groupe Etat islamique (EI) en Irak en 2017. (Reuters)


Tags: Irak