Otan: la présidente de l'Estonie «ne partage pas» l'opinion de Macron

  15 Novembre 2019    Lu: 1062
  Otan:   la présidente de l

La présidente de l'Estonie Kersti Kaljulaid a marqué son désaccord vendredi avec le diagnostic d'une «mort cérébrale» de l'Otan dressé par Emmanuel Macron, estimant que l'Alliance atlantique était le «meilleur système qu'on ait».

«Je ne peux pas partager cette opinion», a réagi Kersti Kaljulaid sur la chaîne France 24 et Radio France Internationale (RFI) au sujet de la récente déclaration du président français, qui a suscité de nombreuses critiques. «C'est le meilleur système qu'on ait. C'est le seul qui nous protège tous en ce moment», a insisté la présidente estonienne, dont le pays est frontalier de la Russie. «Les Européens doivent prendre plus de responsabilités pour la sécurité de l'Europe et c'est ce qu'on essaie de faire dans l'Otan et dans l'UE», a-t-elle plaidé.

L'Estonie a pour principe de «contribuer à la sécurité commune», avec des interventions passées en Afghanistan ou en Irak notamment, a souligné Kersti Kaljulaid. Tallinn a ainsi récemment annoncé son intention de doubler le nombre de militaires estoniens - cinquante actuellement - participant à l'opération antidjihadiste Barkhane conduite par la France au Mali. «On est avec les Français sur l'opération Barkhane pour contribuer à la sécurité européenne. On ne veut pas être des consommateurs de sécurité. On voit ça comme un partenariat et on travaille avec nos alliés s'il faut», a-t-elle ajouté.

Pays membre de l'Otan et de l'UE, l'Estonie, 1,3 million d'habitants, avait également envoyé 50 soldats en Centrafrique en 2014 dans le cadre de la mission militaire européenne. (AFP)


Tags: Otan   Estonie   Macron