Les chefs religieux appellent à soutenir la résolution du conflit du Haut-Karabakh

  15 Novembre 2019    Lu: 765
  Les chefs religieux appellent à soutenir la résolution du conflit du Haut-Karabakh

Les participants au 2e Sommet mondial des leaders religieux  ont appelé la communauté mondiale à contribuer au règlement du conflit du Haut-Karabakh.

Une déclaration a été adoptée à la fin du sommet.

«Nous appelons la communauté internationale à respecter les normes et principes du droit international, de la souveraineté, de l'intégrité territoriale et de l'inviolabilité des frontières, à contribuer au règlement des conflits au Moyen-Orient, ainsi que du conflit du Haut-Karabakh, sur la base des principes susmentionnés », lit-on dans le texte de la Déclaration.

Les participants du sommet ont également appelé à des efforts concrets pour prévenir les provocations et la violence dans tous les temples sacrés de toutes les religions: «Nous appelons à prendre des mesures efficaces pour empêcher que des actes terroristes soient liés à la religion par des motifs de discrimination, de xénophobie, d’islamophobie, d’antisémitisme et de christianophobie. Nous demandons instamment de considérer tout acte terroriste commis sous couvert de religion comme un acte terroriste contre toutes les religions, afin d'empêcher les terroristes d'essayer d'utiliser les valeurs sacrées de la religion au nom de leurs objectifs insidieux».

Le 2e Sommet mondial des leaders religieux s'est tenu à Bakou les 14 et 15 novembre.

Organisé dans le cadre des célébrations du 70e anniversaire de la naissance du cheikh-ul-islam Allahchukur Pachazadé, le sommet a réuni des leaders et représentants religieux de plus de 70 Etats, de 25 sectes religieuses traditionnelles, ainsi qu’environ 500 délégués de haut rang de près de 10 organisations internationales réputées, y compris les dirigeants et les leaders religieux des sujets de la Fédération de Russie.

Azvision.az


Tags: Bakou   sommet   Karabakh