Le président lituanien gracie deux espions russes

  15 Novembre 2019    Lu: 714
Le président lituanien gracie deux espions russes

Le président lituanien Gitanas Nauseda a gracié vendredi 15 novembre deux Russes condamnés en 2017 pour espionnage, selon un communiqué officiel, ouvrant la voie à un possible échange d'espions avec Moscou.

Selon les médias lituaniens citant des sources anonymes, les deux Russes, Nikolaï Filiptchenko et Sergueï Moïsseïenko, pourraient être échangés contre deux Lituaniens, Yevgeny Mataitis et Arstidas Tamosaitisk, et le Norvégien Frode Berg, tous les trois condamnés en Russie pour espionnage. Le décret signé par le président Nauseda indique que les Russes ont été graciés en vertu d'une nouvelle loi qui porte sur les échanges d'espions. Les services de la présidence, interrogés, se sont refusé à tout commentaire. «Nous répondrons aux questions potentielles très bientôt», a expliqué le porte-parole du chef de l'Etat, Antanas Bubnelis.

Selon des fonctionnaires lituaniens, Filiptchenko avait travaillé pour les services russes FSB et tenté de recruté d'importants responsables lituaniens. Il a été condamné à dix ans de prison et n'a pas fait appel. Moisseïenko s'est vu infliger dix ans et demi de réclusion, pour avoir recruté un capitaine lituanien en service à l'importante base aérienne militaire de Siauliai. Il avait plaidé non coupable. Deux citoyens lituaniens ont également été condamnés en 2016 pour avoir transmis des secrets militaires au renseignement militaire russe. (AFP)


Tags: espionnage