«Tous nos monuments historiques, tombeaux et mosquées détruits par les Arméniens»,  Président azerbaïdjanais

  14 Novembre 2019    Lu: 637
  «Tous nos monuments historiques, tombeaux et mosquées détruits par les Arméniens»,   Président azerbaïdjanais

«En parlant de dialogue interreligieux, nous devons non seulement mentionner les aspects positifs, mais également condamner sévèrement les tentatives de lier les conflits à un facteur religieux»

C'est ce qu'a déclaré le président de la République d'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, lors du 2e Sommet mondial des leaders religieux à Bakou, ce jeudi 14 novembre.

Le président Ilham Aliyev a indiqué que l'un des exemples de ce conflit était le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabakh qui dure depuis de nombreuses années:

«Le Haut-Karabakh est une ancienne terre historique de l'Azerbaïdjan. Le peuple azerbaïdjanais a vécu et créé sur cette terre depuis des siècles. Tous les toponymes sur le territoire du Haut-Karabakh sont d'origine azerbaïdjanaise sur des cartes anciennes, ainsi que sur des cartes de la Russie tsariste publiées au début du XXe siècle. Le khanat du Karabagh était le khanat azerbaïdjanais. Ce n'est qu'au début du 19e siècle que les Arméniens se sont installés dans le Haut-Karabakh. Au 20e siècle, la composition nationale y était grandement déformée. En ce qui concerne les cartes établies entre les républiques après la révolution bolchevique, le gouvernement bolchevique a décidé de maintenir le Haut-Karabakh en Azerbaïdjan. C'est un point très important, car les historiens arméniens , qui ont maîtrisé les distorsions de l’histoire, disent qu’il a été décidé de transférer le Haut-Karabakh à l’Azerbaïdjan. Cependant, il n'en est rien, des documents historiques le montrent. Il a été décidé de garder le Haut-Karabakh au sein de l'Azerbaïdjan. Il reflète également des points historiques et politiques. Cependant, à la veille de l'effondrement de l'Union soviétique, les forces nationalistes dans le Haut-Karabakh et en Arménie ont lancé une agression contre l'Azerbaïdjan. À la suite d'une agression militaire, environ 20% de nos terres, y compris le Haut-Karabakh et 7 districts environnants, ont été occupés. Le génocide a été commis contre le peuple azerbaïdjanais dans ces régions. Tous nos monuments historiques, nos tombeaux et nos mosquées ont été détruits par les Arméniens» toujours selon M. Ilham Aliyev.

Azvision.az


Tags: Ilham-Aliyev   sommet   Bakou   Karabakh