États-Unis : 70 mille enfants migrants détenus en 2019

  12 Novembre 2019    Lu: 828
  États-Unis :   70 mille enfants migrants détenus en 2019

Environ 70 mille enfants sont détenus par les autorités américaines, en 2019, dans des centres de détention de migrants irréguliers, à la frontière avec le Mexique.

Des nouvelles données gouvernementales révèlent que les autorités américaines détiennent 69 mille et 550 enfants de migrants, a rapporté l’agence Associated Press.

Conformément aux chercheurs des Nations unies, les États-Unis sont le pays à avoir détenu le plus d’enfants loin de leurs parents au monde.

De son côté, le gouvernement américain a reconnu que la détention des enfants pourrait provoquer un choc pour les enfants, les exposants, ainsi, à des préjudices physiques, psychiques et émotionnels à long terme.

Certains des enfants migrants détenus ont été renvoyés, tandis que d'autres ont été rendus à leurs familles aux États-Unis, où ils tentent de reprendre l'école et de renouer avec leur vie ordinaire.

Toujours selon Associated Press, environ 4 mille enfants sont toujours détenus par le gouvernement, certains sont dans des camps non réhabilités, alors qu'un nombre élevé d'enfants affluent chaque semaine.

Ces enfants migrants, dont le nombre s’est élevé à 70 mille en 2019, soit une augmentation de 42% par rapport en 2018, ont passé plus de temps dans des abris loin de leurs familles que les années précédentes.

En effet, les enfants migrants qui ont été séparés de leurs parents à la frontière entre les États-Unis et le Mexique, dans le cadre de la politique de séparation des familles de migrants menée par l'Administration Donald Trump, souffrent d'un stress post-traumatique accru, selon un rapport du Département de la Santé, publié en septembre.

C’est ce qui ressort de l'enquête menée par le Bureau de l'Inspecteur général du Département de la Santé et des services sociaux, auprès de 45 établissements publics où plusieurs enfants migrants sont détenus.

Les enfants détenus ont été victimes d’agressions sexuelles dans leurs pays, a ajouté le rapport.

"Pour lutter contre l’immigration illégales et le trafic de drogue", le Président Trump a décidé de mettre en place un plan de construire un mur entre les États-Unis et le Mexique.

Le Président américain est, depuis, la cible des critiques pour sa politique anti-immigration, qualifiée de "raciste".

AA


Tags: Etats-Unis   enfant   migrant