Washington accorde une nouvelle période de grâce à 190.000 Salvadoriens immigrés

  29 Octobre 2019    Lu: 564
Washington accorde une nouvelle période de grâce à 190.000 Salvadoriens immigrés

Les Etats-Unis ont prolongé d'un an une mesure datant de 2001 qui permet à environ 190.000 immigrés salvadoriens de rester légalement dans le pays et d'y travailler, a annoncé lundi le président salvadorien Nayib Bukele.

«Nous sommes très heureux de pouvoir annoncer qu'aujourd'hui (lundi) nous avons signé à Washington un accord qui prolonge pour un an de plus le TPS (Statut temporaire de protection, NDLR) pour les Salvadoriens qui se trouvent aux Etats-Unis», a confirmé l'ambassadeur américain à San Salvador, Douglas Johnson, dans une vidéo au côté du président Bukele diffusée sur son compte Twitter. Le TPS, accordé par Washington en 2001 après deux séismes dévastateurs au Salvador, venait à échéance le 2 janvier 2020.

Cette prolongation d'un an «est une reconnaissance des succès et du bon travail du gouvernement du président Nayib Bukele», a souligné le diplomate américain. Selon le président salvadorien, ce nouveau délai «donnera du temps pour rechercher une solution définitive» pour ces immigrés salvadoriens présents aux Etats-Unis et qui bénéficient de la protection du TPS. Environ 3 millions de Salvadoriens vivent aux Etats-Unis et ont envoyé l'année dernière à leurs proches plus de 5,4 milliards de dollars, équivalents à 16% du PIB du Salvador.

Le président du Salvador, Nayib Bukele, souhaite voir son pays conclure avec les Etats-Unis un accord migratoire séparément du Honduras et du Guatemala, les deux autres pays du «Triangle du Nord» centroaméricain.

AFP


Tags: Etats-Unis   migrans