L'archipel des Salomon renonce à louer une île à une société chinoise

  27 Octobre 2019    Lu: 671
L

L'archipel des Salomon a finalement décidé vendredi de renoncer à louer à une entreprise chinoise une de ses îles dans l'optique de la mise en place d'une zone économique spéciale, a annoncé le bureau du premier ministre Manasseh Sogavare dans un communiqué.

Le 22 septembre, un accord avait été conclu entre la société China Sam Group et la province centrale de ce pays du Pacifique sur la location de Tulagi, une petite île de deux kilomètres carrés qui compte 1200 habitants et dispose d'un mouillage naturel en eau profonde, susceptible de convenir à des besoins militaires.

Le gouvernement estime que cet accord est «illégal, inapplicable et doit être annulé avec effet immédiat», selon le communiqué du premier ministre. Le gouvernement provincial, a-t-il dit, n'était pas habilité à négocier l'accord sur cette île. En outre, la société chinoise ne bénéficiait pas du statut d'investisseur étranger dans l'archipel et la transaction n'aurait pu être finalisée sans l'accord du procureur général.

AFP


Tags: archipeldesSalomon   Chine