Egypte : Londres lève l'interdiction des vols vers Charm-el-Cheikh

  22 Octobre 2019    Lu: 308
  Egypte :   Londres lève l

Le gouvernement britannique a levé mardi l'interdiction des vols directs à destination de Charm el-Cheikh (est de l'Egypte) ordonnée après un attentat contre un avion russe en 2015, a annoncé l'ambassade dans un communiqué.

"Le gouvernement britannique a informé aujourd'hui les compagnies aériennes qu'il ne conseillait plus d'éviter les vols vers l'aéroport de Charm el-Cheikh", lit-on dans le communiqué.

L'interdiction avait été décrétée par Londres après l'attentat, en octobre 2015, contre un avion russe transportant des vacanciers de Charm el-Cheikh, qui avait coûté la vie à 224 personnes.

"La Grande-Bretagne avait clairement fait savoir que les vols vers Charm el-Cheikh devraient reprendre lorsque la situation le permettrait", a estimé Andrew Murrison ministre Britannique pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, cité dans le communiqué.

"Je suis heureux que nous puissions annoncer aujourd'hui la levée des restrictions actuelles", a-t-il ajouté.

Le groupe Etat islamique (EI) avait revendiqué l'attaque de 2015 contre l'avion de la compagnie russe Metrojet transportant principalement des ressortissants russes.

Moscou avait également interdit les vols directs vers l'ensemble du territoire égyptien après l'attentat. En avril 2018, la Russie avait annoncé la reprise des vols vers Le Caire, mais non vers Charm el-Cheikh.

Les Britanniques et les Russes comptaient avant 2015 parmi les plus importants contingents de touristes se rendant à Charm el-Cheikh.

L'attentat de 2015 avait donné un coup de grâce à l'industrie du tourisme égyptienne déjà moribonde après les années d'instabilité politique et les attentats qui ont suivi la révolte de 2011 et la chute du président Hosni Moubarak.

Récemment, l'Egypte a enregistré un regain dans le secteur du tourisme, avec 8,2 millions de visiteurs en 2017, et 11,3 millions en 2018, selon les chiffres officiels. Mais le pays est encore loin des 14,7 millions de touristes de 2010.

Avec AFP


Tags: Egypte   GB   Charm-el-Cheikh