La justice française annule une charte entre Saint- Etienne et Choucha, ville azerbaïdjanaise occupée par l’Arménie

  27 Septembre 2019    Lu: 1741
  La justice française annule une charte entre Saint- Etienne et Choucha, ville azerbaïdjanaise occupée par l’Arménie

L’Association des Amis de l’Azerbaïdjan (AAA) a publié un communiqué de presse à la suite de l’annulation une charte entre une ville française Saint-Etienne et  Choucha, ville azerbaïdjanaise occupée par l’Arménie.

AzVision présente le texte intégral du communiqué ci-dessous:

Un nouveau jugement en faveur de l’Azerbaīdjan. Une nouvelle fois la justice administrative française (le tribunal administratif de Lyon) vient d’annuler une charte entre une ville française Saint- Etienne et une ville azerbaïdjanaise occupée illégalement par l’Arménie Choucha.

Ce jugement a une triple signification. Il confirme les précédents et rappelle que l’occupation de 20 % du territoire azerbaïdjanais par l’Arménie est condamnée par la France comme par la communauté internationale.

Il concerne Choucha foyer culturel de l’Azerbaidjan et notamment du Mougam,rasée par l’occupant arménien.

Il rappelle la position intangible de la France sur l’occupation arménienne au moment même où quelques parlementaires français, poussés par la pression électorale arménienne se sont rendus en territoire occupé.

Jean-François Mancel

Membre honoraire du Parlement

Président de l’Association des Amis de l’Azerbaïdjan


Tags: France   Choucha