Défense: Suède et Norvège vont rejoindre l'Initiative européenne d'intervention

  19 Septembre 2019    Lu: 449
Défense: Suède et Norvège vont rejoindre l

La Suède et la Norvège sont sur le point de grossir les rangs de l'Initiative européenne d'intervention (IEI), composée de dix pays et dont les ministres de la Défense doivent se réunir vendredi aux Pays-Bas, a appris l'AFP de source française proche du dossier.

Née il y a un an sous l'impulsion du président français Emmanuel Macron, avec pour objectif de développer une «culture stratégique partagée» et de renforcer «la capacité des Européens à agir ensemble», l'IEI regroupe aujourd'hui la France, la Belgique, le Royaume-Uni, l'Allemagne, le Danemark, les Pays-Bas, l'Estonie, l'Espagne, le Portugal et la Finlande.

«De nouveaux pays rejoignent l'initiative: deux pays du Nord de l'Europe devraient être autour de la table vendredi» à l'occasion de la deuxième réunion ministérielle de l'IEI, a annoncé jeudi la porte-parole du ministère français des Armées, Yasmine-Eva Fares-Emery, sans dévoiler leur identité. Les pays concernés sont la Suède et la Norvège, a précisé à l'AFP une source proche du dossier. Fin août, devant les ambassadeurs de France, le président Macron avait par ailleurs indiqué que la Grèce souhaitait intégrer l'IEI.

Cet élargissement intervient au moment où la France cherche à convaincre ses partenaires européens d'engager des troupes au Sahel, afin de soutenir l'opération antidjihadiste française Barkhane (4500 hommes). Barkhane bénéficie actuellement de l'aide d'un contingent estonien d'une cinquantaine d'hommes à Gao, au Mali, et de trois hélicoptères lourds de transport britanniques CH-47 Chinook.

AFP


Tags: Suède   Norvège