Cachemire: un chauffeur tué, avant un entretien entre Trump et Modi

  26 Août 2019    Lu: 227
  Cachemire:   un chauffeur tué, avant un entretien entre Trump et Modi

Un chauffeur de camion a été tué par une foule en colère dans le Cachemire sous contrôle indien, a annoncé ce lundi la police, au moment où le territoire entre dans sa quatrième semaine de bouclage.

Dimanche dans le district d'Anantnag, des manifestants en colère ont lancé des pierres en direction d'un camion qu'ils ont pris pour un véhicule militaire. Le chauffeur de 42 ans a été touché à la tête et est décédé, a indiqué la police. Deux hommes ont été arrêtés après l'incident, a rapporté l'agence de presse indienne PTI.

L'incident survient avant une rencontre prévue en France en marge du sommet du G7 entre Donald Trump et Narendra Modi. Le président américain devrait exhorter le premier ministre indien à lever le blocage des télécommunications dans la région. L'Inde a révoqué le 5 août le statut spécial d'autonomie de la partie du Cachemire qu'elle contrôle, provoquant des manifestations sporadiques. Le Jammu-et-Cachemire (le nom donné à cette zone par New Delhi) est peuplé principalement de musulmans. Il est également revendiqué par le Pakistan.

Depuis début août, un blocage des communications et de fortes restrictions à la circulation ont été imposés par les autorités indiennes. Mais cela n'a pas empêché des échauffourées entre habitants et forces de sécurité. Une insurrection séparatiste fait rage depuis 1989 au Cachemire indien et a coûté la vie à plus de 70.000 personnes, principalement des civils. L'Inde accuse le Pakistan de soutenir en sous-main des groupes armés. Les deux pays se disputant le Cachemire depuis leur partition en 1947, au terme de la colonisation britannique.

AFP


Tags: Cachemire