Trump renchérit la hausse des taxes prévues sur les importations chinoises

  24 Août 2019    Lu: 300
Trump renchérit la hausse des taxes prévues sur les importations chinoises

Après l'annonce par Pékin d'un relèvement de ses droits de douane sur les produits américains, Donald Trump a annoncé vendredi qu'il taxera davantage les produits importés de Chine.

La guerre commerciale est bel et bien relancée. Vendredi, Pékin a annoncé son intention de relever les droits de douane sur environ 75 milliards de dollars (68 milliards d’euros) de produits américains. Une décision présentée par la Chine comme une « contre-mesure » à celle qu’ont prise les États-Unis début août de taxer pour 300 milliards de dollars de produits chinois, avec une mise en place en deux étapes, le 1er septembre et le 15 décembre. Cette annonce a provoqué une chute de Wall Street et des Bourses européennes.

Sans surprise, la réponse améri­caine ne s’est pas fait attendre. Donald Trump a annoncé qu’il relevait à son tour le montant des droits de douane américains sur les produits chinois importés aux États-Unis. Dans des tweets, il a indiqué que Washington allait relèver à partir du 1er octobre les tarifs douaniers de 25% à 30% sur 250 milliards de dollars de marchandises chinoises. En outre, les 300 milliards de dollars d’importations restantes seront taxées à hauteur de 15% au lieu de 10% à partir du 1er septembre.

Quelques heures avant, Donald Trump avait «ordonné» via Twitter aux « merveilleux groupes américains de commencer immédiatement à chercher des alternatives à la Chine, y compris de rapatrier vos sociétés et de pro­duire vos produits aux États-Unis ».

Le locataire de la Maison Blanche martelait également sur le réseau social sa détermination à mettre fin aux «énormes sommes d'argent volées par la Chine aux Etats-Unis». «Nous n'avons pas besoin de la Chine et, franchement, on se porterait bien mieux sans eux», a écrit Donald Trump.

Le 1er août dernier, le locataire de la Maison Blanche avait relancé les tensions, avec ces annonces de nouvelles taxations de produits chinois, avant de promettre le 13 août une mise en place en deux temps, alors que tout était prévu pour le 1er septembre initialement. Cela n’a pas suffi à Pékin, qui a donc décidé de réagir.

Dans un communiqué, le ministère du Commerce chinois a précisé vendredi que des droits de douane supplémentaires de 5 % ou de 10 % sur un total de 5 078 produits provenant des États-Unis allaient être mis en place, le 1er septembre et le 15 décembre. Ces mesures portent sur des produits agricoles, comme le soja, le pétrole brut, les petits avions mais également les automobiles et les pièces détachées

AFP


Tags: USA   Chine