L'opposant russe Navalny libéré après 30 jours de détention

  23 Août 2019    Lu: 150
L

Le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, a été libéré de prison vendrediaprès 30 jours passés en détention pour des appels à manifester dans le cadre d'un important mouvement de contestation qui secoue Moscou, a annoncé sa porte-parole.

Navalny est sorti de prison souriant, vêtu d'un pull et pantalon de sport sombres et avec un sac sur les épaules, selon deux photographies diffusées sur Twitter par sa porte-parole, Kira Iarmych.

L'opposant et blogueur anticorruption a immédiatement dénoncé devant des journalistes les «actes de terreur destinés à effrayer» menés par les autorités russes dans leur répression du mouvement de protestation à Moscou ces dernières semaines. «Le mouvement va continuer à grossir et ce régime va fortement regretter ce qu'il a fait.»

Si des policiers et un fourgon étaient présents lors de la libération d'Alexeï Navalny vendredi, ces derniers ne l'ont pas arrêté de nouveau à sa sortie, comme ce fut le cas pour d'autres opposants relâchés récemment.

Alexeï Navalny avait été arrêté le 24 juillet à Moscou alors qu'il sortait faire un jogging et acheter des fleurs pour l'anniversaire de sa femme, en pleine montée de la contestation due au rejet des candidatures d'opposants à des élections locales prévues pour le 8 septembre.

Il avait ensuite été condamné à 30 jours de prison pour des «enfreintes répétées aux règles d'organisation des manifestations». Lors de son incarcération, M. Navalny a été brièvement traité à l'hôpital pour ce que les médecins ont qualifié de «grave réaction allergique», tandis que l'opposant n'a pas exclu d'avoir été «empoisonné».

Plusieurs manifestations non autorisées pour exiger des élections libres à Moscou ont débouché sur des milliers d'arrestations ces dernières semaines. Il s'agit du plus important mouvement de contestation depuis le retour de Vladimir Poutine au Kremlin en 2012.

AFP


Tags: Navalny   Russie