Rashida Tlaib refuse d'aller en Israël en raison de conditions «oppressives»

  16 Août 2019    Lu: 198
Rashida Tlaib refuse d

L'élue démocrate américaine d'origine palestinienne Rashida Tlaib a annoncé ce vendredi qu'elle renonçait à rendre visite à sa grand-mère, en Cisjordanie occupée, à cause des «conditions oppressives» imposées, selon elle, par Israël, dont elle a dénoncé les «politiques racistes» dans un tweet.

«J'ai décidé que rendre visite à ma grand-mère sous ces conditions oppressives allait à l'encontre de tout ce en quoi je croyais: combattre le racisme, l'oppression et l'injustice», a tweeté Rashida Tlaib, première élue au Congrès américain d'origine palestinienne. «Je ne peux pas permettre à l'Etat d'Israël [...] d'utiliser mon amour pour ma mamie afin de me soumettre à leurs politiques oppressives et racistes», écrit-elle.

Plus tôt dans la journée, les autorités israéliennes avaient autorisé l'entrée sur leur territoire à l'élue démocrate américaine pour motif «humanitaire». Israël avait annoncé la veille avoir interdit la visite de Rashida Tlaib et d'une autre élue américaine Ilhan Omar. Mais le ministre Arié Dery a décidé ce vendredi d'autoriser l'entrée de Rashida Tlaib «pour une visite humanitaire à sa grande-mère». Rashida Tlaib a aussi «promis de ne pas faire avancer la cause du boycott contre Israël durant son séjour», selon un communiqué du ministère.

Plus tôt dans la journée, les autorités israéliennes avaient autorisé l'entrée sur leur territoire à l'élue démocrate américaine pour motif «humanitaire». Israël avait annoncé la veille avoir interdit la visite de Rashida Tlaib et d'une autre élue américaine Ilhan Omar. Mais le ministre Arié Dery a décidé ce vendredi d'autoriser l'entrée de Rashida Tlaib «pour une visite humanitaire à sa grande-mère». Rashida Tlaib a aussi «promis de ne pas faire avancer la cause du boycott contre Israël durant son séjour», selon un communiqué du ministère.

Rashida Tlaib est la première élue au Congrès américain d'origine palestinienne. Le territoire israélien est la porte d'entrée pour les Territoires palestiniens. Le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) appelle au boycott économique, culturel ou scientifique d'Israël afin de protester contre l'occupation des Territoires palestiniens. Or en 2017 Israël avait voté une loi permettant d'interdire l'entrée sur son territoire aux partisans du BDS, qu'il dénonce comme antisémites - des accusations qu'ils réfutent.

AFP


Tags: RashidaTlaib   Israël