Six pays de l'UE sont prêts à recevoir des migrants secourus par l'ONG Open Arms

  15 Août 2019    Lu: 226
Six pays de l

Six pays de l'UE se sont manifestés pour accueillir une partie des 147 migrants embarqués sur le navire humanitaire de l'ONG espagnole Proactiva Open Arms, qui se trouve depuis jeudi au large de l'île italienne de Lampedusa, a annoncé jeudi le Premier ministre italien Giuseppe Conte.

«La France, l'Allemagne, la Roumanie, le Portugal, l'Espagne et le Luxembourg viennent à peine de m'indiquer qu'il sont prêts à recevoir des migrants», a écrit M. Conte dans une lettre ouverte adressée au ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini.

Le porte-parole du ministère allemand de l'Intérieur et une source au ministère français de l'Intérieur ont confirmé être en négociations avec la Commission européenne et les autres Etats membres. Ces discussions ne sont pas encore terminées et il serait prématuré de détailler pays par pays la répartition des migrants pris en charge par l'Open Arms, dit-on de source française.

Quelque 150 passagers secourus au large de la Libye sont actuellement à bord de l'Open Arms. L'ONG espagnole, qui a affrété le navire, a indiqué jeudi matin que son bateau était à l'ancre dans les eaux territoriales italiennes, à huit kilomètres environ de l'île de Lampedusa. Contredisant le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini, un tribunal administratif italien, saisi par l'ONG espagnole, a jugé mercredi que l'Open Arms devait être autorisé à entrer dans les eaux territoriales italiennes en vertu du droit maritime international. Le bateau, a ajouté le tribunal, doit recevoir une «assistance immédiate» pour les personnes secourues «qui en ont le plus besoin». Mais les juges administratifs n'ont pas précisé si l'Open Arms devait être autorisé à accoster ni si les migrants à son bord pouvaient débarquer.

Le Figaro


Tags: UE   ONGOpenArms