Le ministre Iranien Zarif dénonce les ventes d'armes américaines aux pays du Golfe

  12 Août 2019    Lu: 519
Le ministre Iranien Zarif dénonce les ventes d

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a accusé ce lundi les Etats-Unis d'avoir transformé le Golfe en une «poudrière prête à exploser» avec ses ventes d'armes à des alliés régionaux.

«L'an dernier, les Etats-Unis ont [vendu] pour 50 milliards de dollars d'armes à la région. Certains des pays de la région, qui comptent moins d'un tiers de notre population, dépensent 87 milliards de dollars en achats militaires», a déclaré Mohammad Javad Zarif à la chaîne de télévision Al-Jazeera lors d'une visite au Qatar.

La région stratégique du Golfe par où transite le tiers du pétrole acheminé par voie maritime selon l'Agence américaine d'information sur l'Energie, est au cœur des tensions entre les Etats-Unis et l'Iran, deux pays ennemis qui n'ont pas de relations diplomatiques depuis 1980. Ces tensions n'ont cessé de monter depuis que le président américain Donald Trump a unilatéralement retiré en 2018 Washington d'un accord nucléaire avant d'imposer des sanctions contre Téhéran. «Si vous parlez de menaces venant de la région, les menaces viennent des Etats-Unis et de leurs alliés qui déversent des armes dans la région, ce qui en fait une poudrière prête à exploser», a affirmé Mohammad Javad Zarif.

Washington cherche à réunir une coalition pour protéger le trafic maritime dans le détroit d'Ormuz à la suite de plusieurs attaques contre des pétroliers, imputées par Washington à Téhéran. L'Iran nie catégoriquement toute implication. Mohammad Javad Zarif a rencontré le ministre des Affaires étrangères du Qatar Mohammed ben Abderrahmane Al-Thani et a discuté de «questions d'intérêt commun», selon l'agence officielle du Qatar (QNA). Doha est un proche allié de Washington et accueille la plus grande base militaire américaine dans la région, mais entretient également des liens cordiaux avec l'Iran. (Reuters)


Tags: Iran   armes