Yémen: les rebelles annoncent la mort du frère de leur chef, «assassiné»

  09 Août 2019    Lu: 468
  Yémen:   les rebelles annoncent la mort du frère de leur chef, «assassiné»

Le frère du chef des rebelles yéménites Abdel Malek al-Houthi a été «assassiné», ont annoncé ce vendredi les Houthis sur leur chaîne de télévision Al-Massirah.

«Le martyr Ibrahim Badreddine Amir al-Din al-Houthi a été assassiné par les mains de traîtres» qui travaillent pour le compte de la coalition sous commandement saoudien, a accusé le ministère de l'Intérieur des rebelles dans un communiqué transmis par Al-Massirah. Les Houthis n'ont pas donné plus de détails sur les circonstances de sa mort.

Depuis plus de quatre ans, le Yémen est le théâtre d'un conflit entre les forces progouvernementales, appuyées par une coalition militaire sous commandement saoudien, et les rebelles Houthis qui ont conquis des régions dans le nord, l'ouest et le centre du pays. Les forces rebelles feront tout «pour poursuivre les agresseurs criminels qui ont perpétré l'assassinat du martyr Ibrahim al-Houthi et pour les traduire en justice», selon le communiqué. Une source de sécurité yéménite a indiqué sous couvert de l'anonymat que Ibrahim al-Houthi était proche de son frère Abdel Malek et était commandant des Houthis dans leur fief de Saada (nord), à la frontière avec l'Arabie saoudite.

Le conflit a tué des dizaines de milliers de personnes, dont de nombreux civils, selon diverses organisations humanitaires. Environ 3,3 millions de personnes sont toujours déplacées et 24,1 millions, soit plus des deux tiers de la population, ont besoin d'assistance, selon l'ONU qui évoque régulièrement la pire crise humanitaire en cours dans le monde. (AFP)


Tags: Yémen   rebelles