«L’Australie soutient l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan», Ministère australien des Affaires étrangères

  06 Août 2019    Lu: 973
 «L’Australie soutient l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan»,  Ministère australien des Affaires étrangères

L’Australie soutient l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan, a déclaré à Trend le porte-parole du ministère australien des Affaires étrangères et du Commerce (DFAT).

Le porte-parole a commenté les informations concernant la réunion des responsables australiens avec des "représentants" du régime séparatiste illégal créé dans la région azerbaïdjanaise occupée du Haut-Karabagh.

«L’Australie soutient l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan et ne reconnaît pas le Haut-Karabagh en tant qu’État indépendant. Le gouvernement soutient les efforts du Groupe de Minsk de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) visant à résoudre le conflit et ne cherche pas à intervenir», a déclaré le DFAT.

Une guerre féroce a éclaté entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, en 1991-1994, pour la région du Haut-Karabakh de l'Azerbaïdjan. A la suite de la guerre, 20 pour cent du territoire de l'Azerbaïdjan - Haut-Karabakh et 7 districts adjacents (Latchine, Kalbajar, Aghdam, Fuzouli, Jabraïl, Goubadli, Zangilan), ont été occupés par les forces armées arméniennes, plus de 1 million d’Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées internes. Les opérations militaires ont pris fin par un accord de cessez-le-feu signé entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, en mai 1994 à Bichkek. 

Les résolutions 822, 853, 874 et 884 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui ont été adoptées dans des intervalles courts en 1993 et ​​d’autres résolutions adoptées par l'Assemblée générale des Nations Unies, l'APCE, l'OSCE, l'OCI et d'autres organisations exigent le retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes du Haut-Karabagh. L'Arménie n'a pas encore mis en œuvre ces résolutions.

Gunel Ibrahimova

Azvision.az


Tags: Australie   Karabagh