Feux de forêt en Sibérie: Trump propose son aide à Poutine

  01 Août 2019    Lu: 841
  Feux de forêt en Sibérie:   Trump propose son aide à Poutine

Le président russe Vladimir Poutine s'est vu proposer de l'aide par son homologue américain Donald Trump pour combattre les gigantesques feux de forêt sévissant en Sibérie, a affirmé le Kremlin dans un communiqué publié dans la nuit de mercredi à jeudi.

Les deux dirigeants se sont entretenus au téléphone ce mercredi soir «à l'initiative américaine», selon le communiqué. Lors de cet entretien, «le président américain a proposé son assistance à la Russie pour lutter contre les deux de forêts en Sibérie», indique-t-il. Pour sa part, Vladimir Poutine «a exprimé sa gratitude sincère pour cette attitude attentionnée et cette proposition d'aide et de soutien», assure le Kremlin. Le président russe «a répondu que la partie russe allait profiter de cette proposition si nécessaire», ajoute le texte.

Vladimir Poutine a estimé par ailleurs, selon le communiqué, que cette initiative du président américain prouvait que «les deux pays réussiront à rétablir entièrement les relations» qui traversent actuellement la pire crise depuis la fin de la Guerre froide. Les deux dirigeants «se sont mis d'accord pour poursuivre les contacts au téléphone et lors de rencontres en personne», souligne le Kremlin.

Mercredi, Vladimir Poutine a ordonné à l'armée de prendre part à la lutte contre les feux de forêt qui ravagent depuis des semaines la Sibérie, détruisant des millions d'hectares et recouvrant des villes entières de fumée. Cette décision est intervenue quelques jours après le signal d'alarme lancé par les organisations de défense de l'environnement, qui s'inquiétaient du manque de réaction des autorités russes face à ces incendies allant jusqu'à menacer d'accélérer la fonte de l'Arctique.

Au total, selon les chiffres officiels, près de trois millions d'hectares, soit un peu moins de la taille de la Belgique, étaient en proie aux flammes mercredi, essentiellement dans les immenses régions de Iakoutie, de Krasnoïarsk et d'Irkoutsk. (AFP)


Tags: Sibérie   Trump