Washington sanctionne le chef de l'armée birmane pour «nettoyage ethnique» des Rohingyas

  17 Juillet 2019    Lu: 466
Washington sanctionne le chef de l

Les Etats-Unis ont pris des sanctions à l'encontre du chef de l'armée birmane et de trois autres responsables militaires pour le «nettoyage ethnique» des Rohingyas, a annoncé mardi dans un communiqué le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

Le commandant en chef Min Aung Hlaing ainsi que Soe Win, Than Oo, Aung Aung et leur famille proche, sont interdits d'entrée aux Etats-Unis, précise le communiqué, selon lequel «le gouvernement américain est le premier à agir publiquement à l'encontre des plus hauts responsables de l'armée birmane».

AFP


Tags: Etats-Unis   Birmanie   Rohingyas