France: la ministre des Transports Elisabeth Borne nommée ministre de l'Écologie

  17 Juillet 2019    Lu: 662
  France:  la ministre des Transports Elisabeth Borne nommée ministre de l

Elisabeth Borne, qui était jusque-là placée sous l'autorité du ministre de la Transition écologique, ne prendra toutefois pas le rang de ministre d'État de son prédécesseur, François de Rugy, qui a démissionné un peu plus tôt après une série de révélations.

Quelques heures après la démission de François de Rugy, à la suite d'une série de révélations après une série de révélations portant notamment sur des dîners fastueux lorsqu'il était président de l'Assemblée nationale, la ministre des Transports, Elisabeth Borne, a été nommée ministre de l'Écologie, selon des sources concordantes.

Elisabeth Borne, qui était jusque-là placée sous l'autorité du ministre de la Transition écologique, ne prendra toutefois pas le rang de ministre d'État de son prédécesseur, a précisé une source gouvernementale. Sur Twitter, la ministre s'est dite «déterminée à poursuivre ce combat essentiel qu'est la transition écologique et solidaire».

Avant sa nomination au ministère des Transports dans le gouvernement en mai 2017, Élisabeth Borne occupait la présidence de la RATP. Dans sa carrière, la polytechnicienne, ingénieure des Ponts et chaussées, a déjà fait ses armes dans plusieurs ministères. Née le 18 avril 1961 à Paris, elle entre au ministère de l'Équipement en 1987 avant de travailler à la direction régionale de l'équipement d'Ile-de-France. Elle poursuit sa route en 1991 au ministère de l'Éducation nationale, conseillant les ministres socialistes Lionel Jospin puis Jack Lang.

Six ans plus tard, après un bref retour au ministère de l'Équipement, elle est nommée conseillère à Matignon, au sein du cabinet de Lionel Jospin. Son portefeuille comprend déjà les transports auquel s'ajoutent l'urbanisme, le logement et la ville. En sortant de Matignon, elle travaille successivement pour la SNCF, Eiffage et la mairie de Paris, avant de retourner auprès de Ségolène Royal en avril 2014 comme directrice de cabinet et de prendre un an plus tard la tête de la RATP.

AFP


Tags: France   ministre