Israël bloque l'envoi de carburant à Gaza après l'envoi de ballons incendiaires

  25 Juin 2019    Lu: 625
Israël bloque l

Israël a bloqué ce mardi l'approvisionnement en carburant de la bande de Gaza en riposte à l'envoi de ballons incendiaires lancés depuis l'enclave palestinienne, soumise depuis plus de dix ans à un sévère blocus.

«Suite à l'envoi de ballons incendiaires depuis la bande de Gaza vers l'Etat d'Israël et aux incendies causés sur le territoire israélien près de Gaza, il a été décidé d'arrêter le transfert de carburant via le passage de Kerem Shalom à la centrale électrique de Gaza ce matin (mardi) et jusqu'à nouvel ordre», a déclaré dans un communiqué le Cogat, l'organe israélien chargé des opérations civiles dans les Territoires palestiniens.

Les points de passage d'Erez, pour les personnes, et celui de Kerem Shalom, pour les marchandises, avaient été fermés début mai en pleine flambée de violence entre groupes armés palestiniens et l'armée israélienne. Ils ont été rouverts le 12 mai quelques jours après l'annonce par les Palestiniens d'un cessez-le-feu. Coincée entre Israël, Egypte et Méditerranée, Gaza est le théâtre depuis mars 2018 de manifestations, le plus souvent accompagnées de violences, de Palestiniens pour leur droit au retour sur les terres qu'ils ont fuies ou dont ils ont été chassés à la création d'Israël et contre le blocus imposé à l'enclave depuis plus de dix ans par l'Etat hébreu. Israël justifie cette mesure par la nécessité de contenir le Hamas, mouvement islamiste au pouvoir à Gaza et auquel il a livré trois guerres depuis 2008.

Pour les observateurs critiques de la politique d'Israël, cela revient à une punition collective contre les deux millions d'habitants de Gaza.

AFP


Tags: Israël   Gaza