L'Egypte participera à la conférence de Manama

  24 Juin 2019    Lu: 241
L

L'Egypte participera mardi et mercredi à Manama, au Bahreïn, à la conférence sur le volet économique du plan américain de relance du processus de paix israélo-palestinien, a annoncé le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukry.

Le projet élaboré par Jared Kushner, conseiller et gendre de Donald Trump, propose d'investir 50 milliards de dollars pour relancer l'économie palestinienne.

L'Autorité palestinienne et de nombreux pays arabes l'ont dores et déjà rejeté, craignant que le volet politique, qui doit être présenté ultérieurement, ne revienne sur le principe de coexistence pacifique de deux Etats. «Il est important que l'Egypte y participe pour écouter cette proposition afin de l'évaluer (...) mais pas pour l'approuver», a déclaré le chef de la diplomatie égyptienne dans un entretien accordé à la chaîne de télévision Russia Today.

«Nous avons le droit de l'évaluer, de la visualiser et de nous en faire une idée, mais la décision finale revient au protagoniste principal : l'Autorité palestinienne», a-t-il ajouté. Plus de la moitié des 50 milliards de dollars attendus dans le cadre du plan Kushner doit être investie sur dix ans dans les territoires palestiniens. Égypte, Liban et Jordanie se partageraient le reste. Les partis égyptiens de gauche voient dans la conférence de Manama une tentative de «consacrer et de légitimer» l'occupation de terres arabes par Israël.

«Il n'est pas question de renoncer au moindre grain de sable du Sinaï, que de nombreux Égyptiens ont défendu au prix de leur vie», a souligné Sameh Choukry.

Le Figaro


Tags: Egypte