Décès de Morsi: l'ONU demande une enquête "indépendante"

  18 Juin 2019    Lu: 319
 Décès de Morsi: l

« Toute mort soudaine en prison doit être suivie d’une enquête rapide, impartiale, minutieuse et transparente » a déclaré le porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l’Homme.

Le bureau des droits de l’Homme de l'ONU a réclamé ce mardi 18 juin une enquête « minutieuse et indépendante » après la mort en plein tribunal du président égyptien déchu Mohamed Morsi, qui était détenu depuis près de six ans.

« Toute mort soudaine en prison doit être suivie d’une enquête rapide, impartiale, minutieuse et transparente menée par un organe indépendant afin de faire la lumière sur la cause du décès », a déclaré Rupert Colville, porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l’Homme.

L’ancien président égyptien Mohamed Morsi, décédé lundi, a été enterré ce mardi 18 juin à Medinat Nasr, un quartier de l’est du Caire. Son cœur s’est arrêté en plein procès, selon la télévision d’État. Il a été déclaré mort à l’hôpital.

L’ancien président, en détention depuis juillet 2013, comparaissait dans la cage réservée aux accusés à l’intérieur du complexe pénitentiaire de Tora dans le sud du Caire.

Le leader islamiste était emprisonné depuis sa destitution par l’armée. Il avait été jugé par la suite dans plusieurs affaires dont un dossier d’espionnage pour l’Iran, le Qatar et des groupes militants comme le Hamas à Gaza. Il a également été accusé de fomenter des actes de terrorisme.

AFP


Tags: MohamedMorsi   ONU