Saudi Aramco: l'Arabie maintient sa volonté de vendre une part du capital

  16 Juin 2019    Lu: 232
Saudi Aramco: l

L'Arabie saoudite reste engagée à vendre sur le marché jusqu'à 5% du géant pétrolier national Saudi Aramco lors de son introduction en Bourse, mais seulement au "bon moment", a déclaré dimanche le prince héritier Mohammed ben Salmane dans une interview.

"Nous sommes engagés à faire entrer Saudi Aramco en Bourse, (mais) cela doit se faire dans des conditions adéquates et au bon moment", a indiqué le prince saoudien au quotidien Asharq al-Awsat.

Mohammed ben Salmane a confirmé de précédentes annonces selon lesquelles l'introduction en Bourse "aura lieu (fin) 2020, début 2021", soit presque deux ans plus tard que prévu.

La mise sur le marché de 5% des actions du mastodonte pétrolier permettrait à l'Arabie saoudite d'engranger quelque 100 milliards de dollars et de financer ainsi la diversification de son économie, qui dépend majoritairement de l'or noir.

Le prince héritier a également affirmé qu'il était encore trop tôt pour annoncer le lieu où aurait lieu l'entrée en Bourse, ajoutant toutefois que beaucoup de prérequis nécessaires à la vente avaient été remplis.

Pour préparer son introduction en Bourse, Ryad a mis en place un certain nombre de procédures clés dont une loi sur la taxation des hydrocarbures, la nomination d'un nouveau conseil d'administration d'Aramco et l'autorisation d'un audit indépendant des réserves de pétrole du royaume, a ajouté Mohammed ben Salmane.

Aramco a également ouvert pour la première fois ses comptes aux agences de notation internationales, publié son bénéfice et s'est transformée en société publique par action, a-t-il précisé.

Source:prixdubaril.com


Tags: SaudiAramco