Philadelphie est paralysée par une cyberattaque depuis le 21 mai

  14 Juin 2019    Lu: 355
Philadelphie est paralysée par une cyberattaque depuis le 21 mai

Les cyberattaques sévissent de plus en plus dans le monde. En ce moment, c’est les administrations judiciaires de Philadelphie qui subissent les dégâts d’un virus détecté pour la première fois le 21 mai dernier. Suite à sa découverte, la municipalité a pris la décision de couper le réseau du secteur judiciaire. Cependant, il semblerait que la situation peine à évoluer, puisqu’aucune date de retour à la normale n’a été précisée par la ville de Philadelphie.

Le média américain Security Info Watch relate l’ampleur des dégâts, plusieurs dossiers civils ont disparu pendant l’attaque. Seuls les dossiers notifiés criminels ont été conservés puisqu’ils sont stockés dans une base de données fédérale. En plus d’empêcher la mise en ligne de dossiers sur les sites des tribunaux, le virus entrave les possibilités de s’inscrire à un jury, et aurait même touché la messagerie électronique des tribunaux. Dans un communiqué, les tribunaux de Philadelphie expliquent plus en détail les méfaits de ce virus.

Ce n’est pas une première aux États-Unis, puisque la ville de Baltimore est également paralysée depuis le 7 mai. Un malware bloque le réseau d’ordinateurs de la municipalité, soit près de 10 000 appareils. Les hackers à l’origine de cette attaque réclament une rançon de 13 bitcoins, soit environ 100 000 dollars. Cependant, le maire de Baltimore ne semble pas de cet avis, et refuse de céder au chantage. Henry Raymond, le directeur des finances de la ville estime les dommages à 18 millions de dollars, et précise que cette somme pourrait largement augmenter au fil des jours.

Siècle Digital 


Tags: cyberattaque