Téhéran souhaite coopérer avec le Japon dans le domaine du nucléaire civil

  13 Juin 2019    Lu: 595
Téhéran souhaite coopérer avec le Japon dans le domaine du nucléaire civil

À la suite de négociations avec le Premier ministre japonais Abe Shinzo, Hassan Rohani a déclaré qu’il avait demandé à coopérer avec Tokyo en matière de développement des technologies nucléaires civiles, indiquant que l’Iran était contre l’utilisation d’armes atomiques.

Le Président iranien a souligné le 12 juin, à la suite de négociations avec le Premier-ministre japonais, que son pays cherchait à développer la coopération dans le domaine nucléaire civil car l’Iran se positionne toujours contre l’armement nucléaire.

«J’ai demandé au Premier ministre que nos pays coopèrent à l’avenir dans le secteur nucléaire, nous croyons aux technologies pacifiques et protestons contre l’arme nucléaire», a exposé Hassan Rohani.

Dans le même temps, le Japon estime que la coopération de l'Iran avec l'AIEA se déroule bien et formule le souhait que l'Iran continuera à respecter l’accord nucléaire, selon les dires du Premier ministre japonais, Abe Shinzo.

«Nous estimons positif le fait que l'Iran continue de coopérer avec l'AIEA, et nous nous attendons à ce que l’adhésion de l'Iran au Plan d'action global commun (JCPOA) se prolonge», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Ces derniers temps, Washington a durci les sanctions contre Téhéran. Fin avril, la Maison-Blanche a annoncé qu'à partir du 2 mai il n'y aurait pas d'exemption pour les importateurs de pétrole iranien.

Par la suite, l'Iran a affirmé le 8 mai qu'il cessait d'appliquer plusieurs points du Plan d'action global commun, notamment ceux ayant trait à ses réserves d'eau lourde et d'uranium enrichi. Il a souligné qu'il ne se sentait plus lié par les limitations imposées par le document.

Pour sa part, le Président iranien, Hassan Rohani, a plus d’une fois signalé qu’un changement de comportement général des États-Unis serait le critère pour une éventuelle reprise des négociations avec son pays.

Sputnik


Tags: Japon   Iran