Soudan: arrestation de leaders de la contestation ayant rencontré le médiateur éthiopien

  08 Juin 2019    Lu: 269
Soudan: arrestation de leaders de la contestation ayant rencontré le médiateur éthiopien

Deux figures de la contestation au Soudan ont été interpellées par des "hommes armés", après une rencontre avec le Premier ministre éthiopien, venu vendredi à Khartoum pour tenter de résorber la crise avec les militaires au pouvoir, ont annoncé des proches samedi.

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed avait appelé à une transition démocratique "rapide", après avoir rencontré le président du Conseil militaire, le général Abdel Fattah al-Burhane, et plusieurs chefs de la contestation. 

Selon des proches, Mohamed Esmat, un leader au sein de l'Alliance pour la liberté et le changement (ALC), fer de lance de la contestation, et Ismaïl Jalab, secrétaire général du Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM-N), ont été arrêtés après leur rencontre avec M. Abiy Ahmed.

Vendredi, "lorsque nous sommes sortis de l'ambassade d'Ethiopie, une voiture avec des hommes armés s'est arrêtée, ils ont emmené Mohamed Esmat vers un lieu inconnu et sans donner d'explication", a déclaré Essam Abou Hassabou, membre de l'ALC.

Samedi, à 3H00 (1H00 GMT), des "hommes armés", venus à son lieu de résidence, ont également "embarqué Ismaïl Jalab vers une destination inconnue", a indiqué Rachid Anouar, responsable au sein du SPLM-N. Selon lui, Moubarak Ardoul, porte-parole de ce mouvement, a également été "embarqué".

Durant la visite vendredi du Premier ministre éthiopien, les généraux se sont dits "ouverts aux négociations" mais l'ALC a opposé des conditions dont une enquête internationale sur le "massacre" du sit-in.

i24NEWS - AFP


Tags: Soudan   arrestation