L'Iran ne négociera avec les États-Unis que dans "le respect", déclare Rohani

  02 Juin 2019    Lu: 262
  L

« Nous sommes des hommes de raison et de négociation, si et seulement si on s’assoit à la table des négociations avec respect et dans le cadre du droit international, et non si les négociations résultent d’un ordre », a déclaré le président iranien Hassan Rohani, faisant implicitement référence au président américain Donald Trump.

« Nous avons montré jusqu’ici que nous ne nous soumettons pas au pouvoir tyrannique », a-t-il ajouté. Les tensions entre l’Iran et les Etats-Unis n’ont cessé de monter depuis le retrait unilatéral américain en mai 2018 de l’accord international sur le nucléaire iranien conclu en 2015. Depuis, Washington a réimposé de dures sanctions économiques contre Téhéran qui a de son côté annoncé début mai s’affranchir de deux ses engagements pris au titre de l’accord.

Une campagne de « pression maximale » sur l’Iran
Après avoir envoyé début mai un porte-avions et des bombardiers B-52 dans le Golfe, l’administration Trump a annoncé le déploiement de 1.500 soldats supplémentaires au Moyen-Orient, invoquant des « menaces » iraniennes contre ses intérêts dans la région.

Engagé dans une campagne de « pression maximale » sur l’Iran, le président Trump a toutefois déclaré lundi que les Etats-Unis ne cherchaient pas «un changement de régime» en Iran. « Ce que nous voulons, c’est l’absence d’armes nucléaires. Je ne veux absolument pas nuire à l’Iran », a-t-il ajouté. Hassan Rohani avait à plusieurs reprises affirmé qu’il n’y aurait pas de négociations avec les Etats-Unis si ces derniers ne levaient pas les sanctions économiques et ne réintégraient pas l’accord international sur le nucléaire.

Avec AFP


Tags: Iran   Etats-Unis