Corée du Nord-Une «purge» au sein du régime après l'échec de Hanoï-presse

  31 Mai 2019    Lu: 310
Corée du Nord-Une «purge» au sein du régime après l

La Corée du Nord a exécuté l'émissaire spécial de Pyongyang auprès des Etats-Unis et des représentants du ministère des Affaires étrangères qui ont mené des discussions préparatoires au sommet de Hanoï entre Kim Jong-un et le président américain Donald Trump, rapporte vendredi un journal sud-coréen.

D'après le Chosun Ilbo, une vaste purge a été lancée par le numéro un nord-coréen Kim Jong-un après l'échec de sa deuxième rencontre avec Donald Trump et en réponse au mécontentement interne qui a suivi.

«Une enquête a été menée contre Kim Hyok-chol qui a été exécuté à l'aéroport de Mirim en mars, de même que quatre représentants du ministère des Affaires étrangères», écrit le journal qui cite une source nord-coréenne non identifiée. Ces cinq représentants, précise le journal, ont été inculpés d'espionnage au bénéfice des Etats-Unis.

Kim Yong-chol, haut diplomate qui a mené les discussions au niveau ministériel avec le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, a été évincé et contraint d'effectuer des travaux forcés à l'écart de la capitale Pyongyang, a-t-on ajouté de même source.

Le journal rapporte aussi que l'interprète de Kim Jong-un lors du sommet de Hanoï en février dernier, Shin Hye-yong, a été placée en détention pour avoir nui à l'autorité du dirigeant nord-coréen en rapportant ses propos de manière inexacte.

Reuters


Tags: CoréeduNord