Le processus de délimitation de la frontière avec l'Azerbaïdjan ne doit pas être mal interprété, ministre géorgien

  27 Mai 2019    Lu: 823
 Le processus de délimitation de la frontière avec l

"Personne ne doit mal interpréter le processus jusqu'à ce que le processus de délimitation de la frontière soit terminé avec l'Azerbaïdjan", a déclaré le ministre géorgien des Affaires étrangères David Zalkaliani.

Il a appelé le renouvellement de la Commission très important: "L’activité de la Commission a été suspendue pendant longtemps. La tenue de la première réunion est importante. La prochaine réunion aura lieu à Tbilissi. La Commission examinera des questions spécifiques, notamment le complexe du monastère de Keshikchidagh, et elle a également la fonction de réagir immédiatement aux processus actuels. Il ne devrait y avoir aucun commentaire sur la modification du statu quo" a-t-il affirmé.

Le chef de la diplomatie a noté que la Géorgie et l'Azerbaïdjan étaient favorables à la solution du problème dans le cadre d'un partenariat stratégique entre les pays.

Azvision.az


Tags: Géorgie   Azerbaïdjan