Burkina Faso : une nouvelle attaque contre une église fait 4 morts

  27 Mai 2019    Lu: 607
Burkina Faso : une nouvelle attaque contre une église fait 4 morts

Une nouvelle attaque contre une église au Burkina Faso a fait 4 morts et des blessés dont le nombre n'a pas été précisé, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

L’attaque a eu lieu dimanche pendant la prière dominicale, dans la paroisse de Notre Dame de Toute Joie de Titao, située à Toulfè, au nord du Burkina, a fait savoir le diocèse de Ouahigouya dans un communiqué publié dimanche soir. 

« La communauté chrétienne de Toulfè dans la paroisse de Notre Dame de Toute Joie de Titao a été l’objet d’une attaque terroriste, alors qu’elle était réunie pour la prière dominicale », peut-on lire dans le communiqué. 

« L’attaque a causé la mort de quatre fidèles… », a ajouté le texte précisant qu’il y a eu également des blessés dont «le catéchiste Laurent Yampa». 

Selon les médias locaux, l’attaque a été menée par des « individus lourdement armés », vers 9h du matin. Des renforts ont été déployés pour sécuriser le périmètre.

Les autorités burkinabè n'ont pas encore commenté l'incident.

C’est la quatrième attaque en moins d’un mois contre la communauté chrétienne du Burkina Faso. La première a eu lieu le 29 avril dernier contre un lieu de culte protestant à Silgadji, dans le nord du pays, faisant six morts, dont un pasteur. 

Le 12 mai, une autre église catholique à Dablo (centre-nord) a été attaquée et six personnes ont été tuées dont un prêtre. 

Et le 13 mai, quatre personnes ont été assassinées dans une attaque qui a visé une procession catholique à Zimtenga, toujours dans le nord du Burkina Faso. 

Depuis 2015, le Burkina Faso est en proie à des attaques récurrentes, qui se sont intensifiées au cours des derniers mois, nécessitant l’instauration de l’état d’urgence, le 30 décembre 2018, dans 7 régions (sur 13 que compte le pays) situées au nord et à l’est du pays. 

AA


Tags: attaque